samedi 18 novembre 2017

Confess de Colleen Hoover

Auteure : Colleen Hoover


Edition : Hugo roman
Collection : New Romance
Pages :  343 pages
Prix : 17€ (broché)
Note : 4,5/5




Auburn Reed a des plans très précis pour son avenir, et elle ne laissera personne se mettre sur son chemin. Lorsqu'elle franchit la porte d'une galerie d'art à Dallas pour un entretien, elle s'attend à tout sauf à l'irrésistible attraction qui la pousse vers Owen Gentry. Cet artiste énigmatique semble avoir beaucoup de choses à vouloir cacher à tout prix. Pour tenter de découvrir ses secrets les plus intimes, Auburn va baisser toutes ses barrières, pour comprendre qu'elle risque bien plus gros qu'elle ne pensait. Elle n'a qu'une solution : s'éloigner d'Owen au plus vite. Mais la dernière chose que souhaite Owen, c'est la perdre. Pour sauver leur relation, il devra tout confesser. Mais parfois, les mots peuvent être bien plus destructeur que la vérité...


Colleen Hoover est dans mon top 5 de mes auteurs préférés je n'hésite même plus en achetant un de ses romans même si je ne compte pas le lire tout de suite. J'ai acheté ce roman il y a un an puis j'ai regardé son adaptation en série sans avoir vraiment envie de le lire. Je me suis levée ce matin et je me suis dit c'est le jour vas-y tu ne peux que passer un bon moment et ça n'a pas loupé. 
Colleen Hoover a toujours le mot juste, le mot parfait qui fait d'une histoire banale presque courante une oeuvre magnifique. Elle a ce pouvoir de faire faire des montagnes russes à mes sentiments. Je tourne les pages, change de chapitres et je n'arrive jamais à savoir ce que cette auteure prépare. 
Les romans de CoHo ne seraient rien sans ses personnages centraux touchants et charismatiques dont je tombe forcément sous le charme. 
Dans ce roman on rencontre Auburn c'est une femme qui a tellement peu confiance en elle. Plus on avance dans ce livre plus on voit la force qu'elle a, mais elle est manipulée, sous pression et elle ne s’aperçoit de rien. Son histoire est bouleversante et dès les premières pages je n'ai pu qu'essayer de comprendre ce qu'elle pouvait ressentir. Elle est jeune mais elle a déjà vécu beaucoup de choses. Des événements difficiles, mais aussi d'autres merveilleux. Elle fera toujours de faire en sorte de faire le meilleur choix même si ce n'est pas le plus facile. Elle a beaucoup de ressources et il ne faut surtout pas la sous-estimer. 
Owen ne m'a tout de suite conquise. Il cache un secret au début qui me laissait perplexe, car je n'arrivais pas à savoir de quoi il pouvait s'agir. Ensuite, les pages ont défilé et j'ai oublié. Je me suis concentrée sur sa vie présente qui elle non plus ne manquait pas de secrets. Mais il a un comportement tellement optimiste et joyeux qu'on fait passer les passages plus mystérieux au second plan. Je me suis concentrée sur l'homme en lui-même qui est tout le temps de bonne humeur et qui veut faire le bien autour de lui. C'est une personne qui n'a pas besoin de beaucoup de choses ou de personnes pour être bien.


Ce n'est pas le meilleur roman de Colleen Hoover que j'ai lu mais il ne faut pas hésiter une seconde pour le lire. Il va forcément vous toucher. 

samedi 4 novembre 2017

Mercy Thompson, tome 2 : Les liens du sang de Patricia Briggs

Auteure : Patricia Briggs


Edition : Milady
Pages : 384 pages
Prix : 5,99€ (e-book), 7€ (broché)
Note : 4/5




Grâce à la science, les bûchers de sorcières, ordalies et autres lynchages publics appartiennent au passé. En contrepartie, le citoyen modèle, rationnel et respectueux de la loi, n'a pas à s'inquiéter des créatures qui errent dans la nuit. Je voudrais parfois être l'un de ces citoyens modèles. » La mécanicienne auto Mercedes Thompson a des amis un peu partout. y compris dans des tombeaux. Et elle doit une faveur à l'un d'entre eux. Pouvant changer de forme à volonté, elle accepte de prêter main-forte à son ami vampire Stefan pour remettre un message à un autre mort-vivant. Mais ce vampire inconnu est loin d'être ordinaire. tout comme le démon qui le possède.



Il y a presque un an j'ai lu le premier tome de cette série (ma chronique) et j'avais passé un bon moment de lecture même si je n'avais pas été convaincue par la plume de l'auteure. Heureusement Mercy m'a vraiment plu c'est donc sans hésitation que je me suis plongée dans ce second tome. 
La plume de Patricia Briggs m'a plus convaincue que dans le tome précédent et j'espère que ça ne va que s'améliorer au fur et à mesure des tomes de la série. 
Dès les premières pages on replonge dans cet univers que j'aime beaucoup les vampires, les loups-garous et Mercy. C'est un parfait mélange entre une légère romance, du mystère et de l'action. L'histoire passe d'un thème à un autre et j'aime beaucoup, car grâce à ça le livre est plus addictif. Il y a toujours quelque chose de nouveau et on ne s'ennuie pas. Dans ce tome on en apprend plus sur les vampires. Leur fonctionnent par rapport à leur hiérarchie, mais aussi leur faiblesse et leur force qui varie forcément entre différent roman. 
Mercy est un personnage que j'aime beaucoup dès le début on retrouve sa bonne humeur et son humour un peu décalé. Elle a vraiment le don de me faire rigoler régulièrement pendant ma lecture. C'est aussi une femme très protectrice prête à faire beaucoup vraiment beaucoup de choses pour aider ses amis. Elle ne fonce pas dans l'inconnu, car elle est mature et réfléchie toujours avant d'agir. Elle est responsable et sait quand elle doit rester calme et ne doit pas mettre ses pattes dans certaines affaires. Elle a aussi une détermination à toute épreuve j'ai rarement vu un personnage aussi têtu.
Ensuite, on en apprend que très peu sur les personnages loups-garous comme Adam, Samuel... Par contre Stefan est très important dans ce tome. 
Ce tome étant centré sur les vampires Stefan a forcément une place spéciale. Son humour et son style décalé colle tellement à Mercy c'est vraiment drôle. Quand ils sont tous les deux on sent l'amour et la confiance qui les lie. Stefan a beau être un vampire il est différent des autres. Il essaie tellement de garder le maximum de son humanité. Il fait confiance aux créatures différentes de lui. Il est en opposition avec ce que pense une grande partie des personnes de son espèce. Ça montre vraiment son courage et sa force, car c'est difficile de croire autre chose que les personnes que l'on côtoie régulièrement.


Un second tome encore meilleur que le premier qui nous permet d'en apprendre plus sur les vampires. 

samedi 28 octobre 2017

Amours en ligne, Tome 1 : Rencontre virtuelle de Megan Erickson et Santino Hassell


Edition :  Mxm Bookmark 
Collection : MXM.ROMANCE
Pages : 303 pages
Prix : 5,99€ (e-book), 17€ (broché)
Note : 3,75/5




Je comptais les mois jusqu’à la fin de mon déploiement, passant mes journées à travailler sur des véhicules militaires et mes nuits à jouer à des jeux vidéo pour me distraire, jusqu’à ce que je puisse oublier le sergent-chef Garrett Reid.

C’est à ce moment-là que je l’ai rencontré : Kai Bannon, un compagnon de jeu qui possédait une célèbre chaîne de streaming.

Je n’aurais jamais pensé devenir obsédé par quelqu’un, encore moins un ancien rival. Et je n’aurais jamais pensé qu'il pourrait me remarquer moi ; un gars connu pour son honnêteté brutale et son air renfrogné. Je n’avais pas prévu que notre amitié en ligne pourrait se transformer en quelque chose qui me garderait éveillé la nuit ; d'heures de discussion en sessions coquines via webcams interposées.
Mais c’est arrivé. Et maintenant, je ne peux plus arrêter de penser à lui. Dans mon esprit, notre premier rendez-vous irl est parfait. Il m'embrasse, me ramène chez lui et c'est le début du grand amour. Sauf que, comme la plupart des choses dans ma vie, rien ne se passe comme prévu.



Ce roman était dans ma PAL depuis presque un an et j'ai pu le lire grâce à Netgalley. 
Depuis ma lecture de l'Homme de l'année de Sarina Bowen j'avais envie de découvrir plus de romance gay. Le niveau était très haut avec l'Homme de l'année, mais Rencontre virtuelle est loin de m'avoir déçue. 
Cette romance m'a parue innovante grâce à la première partie qui se passe uniquement à travers internet. C'est quelque chose que je n'avais encore jamais rencontré dans un roman et j'ai apprécié ce détail. Cette partie m'a permise de me plonger très rapidement dans l'histoire et d'apprendre à bien connaître les deux protagonistes. Je critique souvent le fait que dans les romances on connaît seulement les protagonistes quand ils sont ensemble. Ce qui ne permet pas de découvrir le "vrai" caractère du personnage quand il est seul. Grâce à cette romance connectée on remarque que les réactions de Kai et Garrett ne sont pas forcément identiques quand ils sont ensemble et quand ils sont séparés. 
Il y a plusieurs autres points que j'ai énormément appréciés, car cette romance n'est pas seulement une romance gay d'autres sujets important sont abordés. L'armée, le chômage, les problèmes d'anxiété sociale qui touchent de nombreuses personnes dans le monde. Ce sont des sujets variés abordés avec justesse et sans jugement.
Rencontre virtuelle est écrit à quatre mains et je n'ai ressenti aucune gêne. La plume était très fluide et agréable à lire. Je l'ai dévoré et dès que j'arrêtais de lire j'avais envie de continuer. 
Kai et Garrett sont deux personnes assez différentes. Garrett est très protecteur envers toutes les personnes qu'il aime. Son tempérament assez fort le mets parfois dans des situations complexes. Kai est tout le contraire c'est une personne très calme de nature qui cherche toujours à éviter les problèmes. Le côté protecteur de Garrett lui permet de mieux comprendre et analyser Kai qui est un personnage plutôt renfermé, qui s'exprime peu. Garrett ne parle pas beaucoup non plus, mais ses actes parlent pour lui.  Ces deux personnages se complètent parfaitement et cette alchimie se ressent énormément durant le roman. 


Une romance gay innovante qui aborde différents sujets très intéressants. Le style est très agréable donc n'hésitez pas à lire ce roman. 

samedi 21 octobre 2017

Bad Romance, Tome 2 : Coeurs indociles de Céline Mancellon

Auteur : Céline Mancellon 


Edition : Hardigan  
Lu par : Manon Jomain
Durée : 10 h 53 min 
Prix :14,99€ (audio)
Note : 4/5




Si vous avez aimé le caractère sans concession de la jeune Kate et sa passion ombrageuse avec Chris, vous plongerez avec délice dans cette nouvelle bad romance...
Charlie a été élevée au sein d'un gang de bikers tristement célèbre, les Black Angels. Les femmes y sont traitées comme des moins que rien, et être la fille du chef n'y change rien. Mais Charlie n'est pas du genre à se soumettre aux règles. Le respect, elle l'impose aux autres à coups de poing, quitte à se faire des ennemis. Le jour où elle fait la connaissance du mystérieux Logan et de l’arrogant Ray, elle ne se rend pas tout de suite compte que le destin a décidé de mettre sur sa route un tout autre genre d’obstacle, cette fois...



J'ai commencé ce livre sans hésitation après avoir aimé le premier tome je n'avais pas de doute. Je n'avais même pas lu le résumé et je me suis vite rendu compte que cette histoire allait être bien différente du premier tome. 
Cette histoire diffère du premier tome mais j'ai reconnu la plume de l'auteure. Une histoire d'amour un brin complexe et des personnages touchants et mystérieux en même temps. 
La narratrice m'a énormément plu c'est le quatrième livre audio que j'écoute et jamais je n'avais été autant immergée dans l'histoire. Manon Jomain a réussi à me faire passer les émotions du livre et j'ai de nombreuses fois été prise de fou rire ou eue les larmes aux yeux. 
Le personnage féminin a été une vraie et bonne surprise pour moi. Je lis presque tout le temps des romances avec un bad boy et ensuite une jeune fille tombe amoureuse... Charlie est dans cette romance la bad girl et ça m'a vraiment fait plaisir. Les rôles sont en quelque sorte inversés mais tous les clichés ne sont pas représentés à travers ce personnage. Elle a des tatouages, se conduit comme un garçon, mais ça c'est seulement des caractères physiques, car à l'intérieur c'est une jeune femme très chaleureuse. Charlie est pleine d'amour qu'elle n'arrive juste pas à exprimer correctement envers les personnes qu'elle aime. Cette jeune femme est pleine d'humour et elle a toujours une phrase ironique ou sarcastique pour détendre la discussion. C'est un personnage qui évolue énormément entre le début et la fin de l'histoire. Elle apprend des choses sur elle, sur son passé qui vont lui ouvrir les yeux et la changer à tout jamais. 
Le personnage masculin m'a moins plu, mais je suis loin de l'avoir détesté. Logan est homme très mystérieux et protecteur. Même quand les protagonistes ne sont pas en couple il fait toujours le maximum pour que Charlie ne craigne rien et soit toujours en sécurité. Une fois passé ce trait de caractère on rencontre un homme complexe et pleins de nuances dont je préfère vous en dévoiler peu. 
On découvre dans ce livre les différents aspects des gangs et/ou clubs. Pour Charlie cet univers lui a été néfaste, car elle n'avait pas sa place dans ce genre de monde. Pourtant pour son frère malgré le danger qu'il court cela lui apporte une espèce de stabilité de faire partie d'un gang. Il serait mieux à travailler légalement ou à faire des études, mais appartenir au gang lui convient et il ne fait pas grand chose pour que cela change. 


Un deuxième tome très différent du premier qui a su me charmer de la même façon grâce à une romance complexe et des personnages touchants. 

samedi 14 octobre 2017

La terre brûlée de James Dashner

Auteur : James Dashner
Site : ici
Twitter : ici 
Instagram : ici



Edition : Pocket jeunesse

Pages : 416 
Prix : 12,99€ (e-book), 18,50€ (broché)
Note : 3/5





Et si la vie était pire hors du labyrinthe ? Thomas en était sûr, la sortie du Labyrinthe marquerait la fin de l’Épreuve. Mais à l'extérieur il découvre un monde ravagé. La terre est dépeuplée, brûlée par un climat ardent. Plus de gouvernement, plus d'ordre.... et des hordes de gens infectés en proie à une folie meurtrière errent dans les villes en ruines. Au lieu de la liberté espérée, Thomas se trouve confronté à un nouveau défi démoniaque. Au coeur de cette Terre Brûlée, parviendra-t-il enfin à trouver la paix... et un peu d'amour ?


Je remercie Camille et Lou de cams_books et leblogcocotte sur instagram d’avoir proposé cette idée de lecture commune durant un de mes lives. J’ai lu le labyrinthe il y a un ou deux ans maintenant et je ne pensais pas sortir un jour la suite de cette série de ma PAL. Je suis heureuse d’avoir fait cette lecture commune, car ces filles sont vraiment super sympa n’hésitez pas à aller voir leurs comptes.
J’ai donc sorti la terre brûlée de ma PAL un peu à reculons. J’avais apprécié ma lecture du premier tome mais j'avais été déçue de la fin qui ne m’avait pas vraiment donnée envie de lire la suite.
À  ma plus grande surprise une fois les 50 premières pages passées j’ai commencé à réellement apprécié ma lecture. J’ai retrouvé le mystère qui règne autour de toute cette histoire, les choses bien trop étranges pour être compréhensible et surtout de l’action. Même si je ne suis pas transportée par la plume de James Dashner (désolée pour tous les fans de cet auteur) une chose est sûre c’est qu’il sait donner envie de lire la suite de son livre. À  chaque fin de chapitre vous n’avez pas du tout envie de vous arrêter, mais de continuer à suivre l’histoire de Thomas. C’est vraiment très addictif, car on découvre tout le temps de nouveaux problèmes, de nouveaux paysages, de nouveaux personnages. Il y a souvent des retournements de situation qu’on ne voit pas du tout venir.
J’ai retrouvé le même Thomas que durant le premier tome. Peut-être légèrement changé plus fort, plus mature moins influençable. Toujours ce courage qui permet à chaque fois de sauver plusieurs personnes. Sans oublier qu’il est très humble à aucun moment il ne prend la grosse tête. Il reste vraiment sur terre et continue de réfléchir de façon très censée.  À aucun moment il ne prend la place du chef, il ne discute pas ces ordres mais le conseil dès que possible. Il sait rester à sa place et prendre des décisions difficiles si cela peut sauver le plus grand nombre.
Durant ce tome on voit très peu Theresa alors que c’est un personnage que j’avais vraiment apprécié dans le premier tome et que j’avais eu du mal à supporter dans le film par contre. Comme Thomas elle a vraiment cette envie de sauver le plus de personnes possibles et de protéger ceux qu’elle apprécie peu importe ce qu’elle doit faire et supporter pour cela. Dans ce tome elle a vraiment un rôle difficile et j’ai envie de lire le troisième tome pour savoir comment va évoluer son personnage.


Un deuxième tome à la hauteur du premier. Action et rebondissement sont au rendez-vous.

samedi 7 octobre 2017

The Ivy Years, Tome 3 : L'homme de l'année de Sarina Bowen


Auteur : Sarina Bowen
Site:ici
Twitter : ici 
Instagram : ici

Traductrice : Laure Valentin
Site : ici
Twitter : ici 



Edition : Auto-édités
Pages : 387 pages 
Prix : 4,99€ (e-book), 14,23€ (broché)
Note : 4,75/5



Ce qui se passe au lycée reste au lycée. En théorie…

Il y a cinq ans, Michael Graham a trahi la seule personne qui l’ait jamais vraiment connu. Depuis, il est passé maître dans l’art de cacher son orientation sexuelle aux autres et de se mentir à lui-même.

Imaginez sa stupeur quand son passé fait irruption dans les vestiaires de l’Université de Harkness, avec un sac de hockey et ce petit sourire qui a toujours fait chavirer Graham. Pour lui, il n’y a qu’une seule réaction possible : la panique la plus totale. Il suffirait d’un mot de la part du nouvel ailier gauche de l’équipe pour détruire la vie que Graham s’est construite. John Rikker se retrouve dans le rôle du nouveau. Encore. Et cette fois, c’est pire que d’habitude, car les médias ont décidé de s’intéresser de près au seul joueur de hockey de première division ouvertement gay. Les fourgons de télévision ont pris racine sur le trottoir devant la patinoire, au grand dam de ses nouveaux coéquipiers. Un joueur en particulier semble très mal à l’aise chaque fois qu’il entre dans la pièce. Certes, Rikker se doutait bien que l’accueil ne serait pas chaleureux, mais il ne pensait pas se heurter à une attitude aussi fuyante. Ancien meilleur ami, ex-copain ou relation d’adolescence, peu importe ce qu’il représente à ses yeux, une chose est sûre : Graham ne va pas bien. Il boit trop et a du mal à se concentrer pendant les entraînements. Les deux garçons les plus solitaires de l’équipe vont finir par s’autodétruire sous la pression qu’ils subissent, à moins qu’ils ne parviennent à se retrouver malgré leur histoire douloureuse. Ce ne sera pas facile, mais il en vaut la peine, l’homme de l’année.




Ayant déjà lu les deux tomes précédents de cette série je n’ai pas pu résister à ce tome. Le premier tome est un coup de cœur et le deuxième une très bonne lecture c’est donc sans surprise que ce troisième tome est un coup de cœur. J’irais plus loin en disant que c’est certainement mon tome préféré de la série pour le moment.
Sarina Bowen annonce avec beaucoup d’humour dès le début que c’est une romance M/M je le fais donc aussi dès le début de ma chronique pour prévenir tout le monde. C’est une des premières romances gay que je lis et c’est vraiment une catégorie de la romance que j’aimerais découvrir plus en profondeur. Sarina Bowen a une plume plutôt simple. Je suis toujours happé par l’histoire et c’est très difficile de lâcher le livre une fois commencé.
Ce tome se passe en même temps que le deuxième tome au niveau chronologique c’était donc plutôt drôle de voir certaines scènes coïncider avec le tome précédent.
Passons maintenant aux personnages Graham et Rikker qui m’ont fait vivre des moments magiques. Ce sont deux personnages tellement différents et en même temps tellement complémentaires.
Graham est un garçon plutôt tourmenté et renfermé sur lui-même. Il vit une vie plutôt fade la plupart du temps dans la peur et le mensonge. On le voit tellement évolué durant le livre. Il s’ouvre au monde se découvre lui-même et c’est quelque chose de tellement beau à voir. Il veut tellement rendre fier ses proches et surtout ne pas les blesser qu’il prend parfois des décisions qui le blesse lui.
Rikker est tellement différent de Graham c’est un gay assumé qui ne recule pas devant des insultes homophobes et participe volonté à des blagues gays. C’est une personne plutôt drôle toujours prêt à détendre l’atmosphère quand elle devient trop lourde. C’est une personne très mature qui réfléchit énormément pour son bien à lui mais aussi pour le bien des autres. Il analyse le comportement des autres et essaient de comprendre leurs réactions pour mieux comprendre les personnes qui l’entourent. C’est une personne tellement agréable. C’est quelqu’un qu’on aimerait vraiment avoir comme ami dans la vraie vie. Une personne qui sait ce qui compte vraiment dans la vie et qui la vit à fond !


Un livre voire une série à lire de toute urgence excellent moment de lecture en perspective ! 

samedi 30 septembre 2017

L'élue de Léa Havard (livre interactif)

Auteure : Léa Havard 



Edition : Adrénalivre 

Pages : 3h de lecture
Prix : 1,99€ (sans pubs) 
Note : 3/5








Salut, moi c’est Lizzie Aubry, 24 ans, étudiante en médecine, des amis en or et un petit ami idéal ! Mon avenir est tout tracé et ma vie est parfaite, rythmée entre les cours, les sorties et les soirées, enfin… jusqu’à la dernière… … Coup sur la tête… trou noir… kidnappée… pouvoirs surnaturels… recherchée par la police… Je ne comprends plus, tout a basculé, mon monde s’écroule… mes certitudes aussi. Je dois trouver la vérité… qui me ment, qui tire les ficelles ? Non, c’est pas possible… pas toi, pourquoi tu m’as fait ça ? L’Élue est une fiction fantastique interactive dans laquelle vous pourrez agir sur le cours de l’histoire et son épilogue. Ce sont vos choix, vos décisions, votre intuition qui guideront Lizzie dans sa quête de la vérité. À l’image des Livres Dont Vous Êtes Le Héros (LDVELH), vos choix feront évoluer l’histoire du livre et son épilogue. Parviendrez-vous à découvrir VOTRE vérité sur ce que vous êtes vraiment ? À qui devrez-vous faire confiance ? Tout dépend de vos choix… À vous de lire…


L’élue est le deuxième livre interactif que je lis et comme la première fois je n’ai pas été déçue. Encore une fois j’ai vu ce format comme une façon de réellement m’impliquer dans l’histoire. Parfois on a l’impression de participer à l’écriture de la vie de l’héroïne et c’est tout à fait le cas. Mes décisions lors du livre influence ses sentiments envers certaines personnes et la tournure que prends sa vie.
Ce livre fantastique qui est accessible à un public assez jeune, mais pas trop quand même. Le vocabulaire est simple et à part quelque scène je pense qu’à partir de 12 ans l’enfant peut vraiment apprécier sa lecture.
Avant de plonger dans le monde fantastique on apprend à connaître Lizzie une jeune fille banale. Elle a des amis, va à la fac et à une relation avec un garçon. C’est une personne plutôt bordélique qui a tendance à vite s’égarer. Elle est du genre fainéante et peut laisser quelqu’un faire ce qu’elle n’aime pas faire. Ensuite, j’ai commencé à moduler ces décisions c’est donc difficile de savoir si tous les traits de caractère que je vais citer correspondent à toutes les versions de l’histoire. Lizzie n’est pas courageuse sauf quand il faut sauver des personnes dans ce cas son instinct la pousse à agir pour le bien du plus grand nombre. Elle est aussi à l’écoute des autres et sait quand il faut arrêter de creuser une histoire. C’est donc quelqu’un de très agréable avec ses qualités et ses défauts comme tout le monde.

L’univers fantastique m’a vraiment plus les personnages « magiques » qu’on aurait très bien pu faire passer pour des héros sont décrits avec réalismes. Ce sont des personnes qui se décrivent elles-mêmes comme pouvant être dangereuses et qui ne contrôlent pas totalement leurs pouvoirs. On voit souvent des personnages avec des pouvoirs faire ce qu’ils veulent c’est rare que le côté dangereux et incertain soit abordés.


Un livre interactif intéressant.