samedi 7 janvier 2017

Les décharnés de Paul Clément

Auteur : Paul Clément 
Site : ici

Editions : Auto-édités
Pages : 320 pages
Prix : 3,99€ (e-book), 12,99€ (papier)
Note: 4/5





Une journée de juin comme une autre en Provence. Blessé à la cheville, Patrick, un agriculteur de la région, asocial et vieillissant, ne souhaite qu'une chose : se remettre au plus vite pour retrouver la monotonie de sa vie, rythmée par un travail acharné. Mais le monde bascule dans l'horreur lorsque les automobilistes, coincés dans un embouteillage non loin de chez lui, se transforment soudain en fous assoiffés de sang... de sang humain. S'il veut survivre, Patrick doit non seulement faire face à ces démons qui frappent à sa porte mais aussi à ceux, plus sournois, qui l'assaillent intérieurement. Et si cette petite fille, qu'il prend sous son aile, parvenait à le ramener, lui, vieux loup solitaire, dans le monde des vivants ?



Merci à l'auteur pour l'envoi de son livre
Je suis cet auteur depuis quelques mois sur twitter et j'en entendais beaucoup de bien. Un jour j'ai vu qu'il cherchait des bloggeurs j'ai donc sauté sur l’occasion comme souvent. 
J'ai tout de suite su que j'allais aimer ce livre dès la première page l'auteur nous mets dans l'action. On sent directement l'ambiance apocalyptique avec les réactions primaires de l'Homme qui reviennent en force. Paul Clément a su marier à merveille  horreur et amour. 
J'aime beaucoup l'univers des zombies, mais je me suis vite rendu compte que c'est seulement un des thèmes au centre de l'histoire. On voit vraiment l'évolution des sentiments et réactions du personnage centrale Patrick.
Patrick est un homme que j'ai de plus en plus aimé au cours de ma lecture. Au début je l'ai vu comme un homme assez égoïste et plutôt en retrait du monde et je ne comprenais pas pourquoi. Plus l'histoire avançait et plus je l'aimais on se rend compte que c'est vraiment quelqu'un avec un grand coeur, qu'il s'est juste renfermé sur lui-même. Il est aussi très courageux et est prêt à faire beaucoup de choses pour protéger la petite fille. 
Cette petite fille dont je ne vous dirais pas le nom, car on le connait assez tard dans l'histoire est elle aussi très courageuse pour son âge. Elle voit le monde avec un œil très optimiste qui est à l'image de son âge et en même temps elle est très réaliste. Elle comprend très rapidement que la mort va faire partie de sa vie. C'est une petite fille très intelligente et calme. Elle ne se plaint presque jamais et est très obéissante. 


Un roman de zombies et pas que, qui vous tient en haleine du début à la fin.


Vous pouvez retrouver ce livre ici

Aucun commentaire:

Publier un commentaire